Alerte hirondelles et martinets

Ois Nat, le 07 juillet 2017 –

 

Nous recevons des appels entre autres, pour des hirondelles et des martinets tombés du nid mais aussi pour des destructions de nids d’hirondelles!

Certains oisillons quittent le nid avant de savoir voler, ceci pour différentes raisons : parce qu’ils sont plus entreprenants que leur frères et sœurs, à cause de la canicule qui dure, par manque de nourriture….

 

En règle générale les passereaux trouvés au sol, s’ils ne sont pas assez emplumés, peuvent être replacés dans le nid si possible. Par contre si un oisillon a des plumes et qu’il volète au sol, il n’en a plus pour longtemps à s’envoler comme un grand et les parents ne sont pas loin et le nourrissent, il faut juste dans ce cas, veiller à ce qu’il soit hors d’atteinte de prédateurs comme les chats par exemple.

 

En ce qui concerne les chouettes et hiboux, ils quittent le nid très tôt mais ne sont pas perdus pour autant !

Voyez notre rubrique : Un animal sauvage en difficulté > Quelques conseils

 

Les hirondelles volent dès qu’elles sortent du nid et ainsi une jeune hirondelle trouvée à terre peut être remise dans le nid car elle aura fait une chute du nid. A défaut du nid, elle sera placée le plus près possible de la colonie, il faut pour cela parfois trouver des astuces : boite grillagée d’un côté sur une perche, sur une lucarne, un fenêtre…Mais cette action reste compliquée et risquée pour les autres jeunes. En effet, il faut savoir de quel nid elle est issue et si d’autres veulent les adopter si elles en sont capables (ce n’est pas le cas si elles n’ont pas le même âge…). Si l’on trouve des jeunes hirondelles à terre, c’est aussi souvent parce que le nid s’est écroulé. Dans ce cas il faut le remplacer avec les jeunes dedans par un nid artificiel. Le mieux avant toute action de ce genre est de prendre conseils auprès de spécialistes.

 

Pour les martinets, le nid est le plus souvent inaccessible, l’oisillon au sol ne sera pas nourri par les parents qui ne se posent jamais. La seule solution est de le recueillir et le nourrir.

Voyez notre rubrique : Un animal sauvage en difficulté > Au secours des jeunes martinets

 

Concernant la destruction des nids d’hirondelles protégées par la loi, cet acte irresponsable est interdit et sévèrement puni par la loi.

Vous comprendrez en quoi cette destruction est un acte néfaste pour ces oiseaux déjà durement touchés par les aléas climatiques en lisant notre article à la rubrique :

Accueillir la biodiversité chez soi > Protégeons nos hirondelles et martinets

 

Et puis regardez cette nouvelle vidéo où des solutions sont proposées :

 Sur un fil Vidéo sur Vosges télévision au journal du mercredi 5 juillet 2017

 

Pour l’esthétique:

Il existe aussi à la vente des planchettes « 5 étoiles ».

Ajoutons que les planchettes peuvent être retirées lors du départ des hirondelles à la fin de l’été.

 

Planche à fientes pour hirondelles de fenêtre

 

La nature nous semble bien dure et la vue d’un oisillon hors du nid est un symbole d’abandon que certains d’entre nous supportent difficilement. Nous avons tous envie de sauver ces petites vies d’une extrême fragilité…Pourtant ce n’est pas toujours possible.

Un grand pas utile peut être fait lorsque l’on prend conscience de l’impact des activités humaines sur l’ensemble du cycle de reproduction des oiseaux, lorsqu’une alerte est lancée, des conseils, des informations sont données. Cela fait partie du sauvetage de ces petites vies fragiles, les oisillons qui n’ont qu’une envie: s’envoler et vivre leurs vies d’oiseaux pour notre plus grand plaisir mais aussi parce que c’est indispensable à la survie de notre planète.

Alors à nous, à vous de jouer!