La descente aux enfers pour la population de lynx des Vosges et d’ailleurs

 

Le silence des bêtes from vincent munier on Vimeo. 2018

Partage d’une triste histoire d’amour d’un couple de lynx.
Un moment si rare ! Souvenir à la fois magnifique et douloureux.
Le mâle a subi un acte de braconnage.

 

Dessin de Catherine Bernardin

Chasse, piégeage, braconnage: sur la quinzaine de lynx qui vivaient dans le massif Vosgien au plus fort du peuplement, il n’en reste plus aucun !

Ois Nat, le 19 octobre 2020 –

Le lynx - Le Troglo n°140 spécial 40 ans page 10

Le lynx – Le Troglo Septembre 2020 n°140 spécial 40 ans page 10

Le lynx Boréal est protégé : Au niveau international, par la Convention de Washington annexe II, au niveau européen, par la convention de Berne annexe  III et la  directive « habitat faune flore » annexe II et IV de l’Union Européenne. Au niveau national, par la loi sur la protection de la nature.

Le lynx est actuellement sur la liste rouge des espèces menacées de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature, il est classé en danger en France et en danger critique en Alsace

A la fin du XIX siècle et début du XX siècle le lynx est éradiqué en France. Dans les années 70 la Suisse fait des lâchers de lynx dont certains iront coloniser le Jura et les Alpes. En ce qui concerne les Vosges il faudra attendre 1983 pour les réintroductions.

Troglo Ois-Nat 3kb    Requiem pour le lynx? – Le Troglo Juin 2013 n°120 pages 30-32

A partir de 2012 il reste un seul lynx Van Gogh, le pauvre solitaire serait mort en 2014 peut être percuté par une voiture…

Troglo Ois-Nat 3kb   Combien de lynx et de loups dans les Vosges? – Le Troglo Février 2015 n°123 pages 51-52

Alors que les conditions de vie sont propices à l’installation des lynx dans les Vosges, la plupart y sont morts du braconnage et de collision avec des véhicules. Bien mince consolation, entre 2017 et 2019, il y aurait eu 5 lynx mâles dans les Vosges dont 3 issus de réintroduction dans le Palatinat Allemand, merci les allemands !

En juin 2020 après 3 années 2016-2019 de mise en place laborieuse, un Plan Régional d’Actions 2020-2029 pour le lynx a été approuvé mais les demandes des associations de protection d’inscrire dans ce plan la réintroduction des lynx dans les Vosges et l’acceptation du lynx par les chasseurs et éleveurs, n’ont pas été entendues.

pdf Le lynx menacé d’extinction dans le massif Vosgien – L’est républicain 21-08-2020

Pour les autres populations de lynx en France, sous la pression des associations un Plan National d’Action en faveur du lynx (DREAL Bourgogne Franche comté), en coordination avec le PRA lynx Massif des Vosges, est en cours d’élaboration depuis 2018 et devrait bientôt être en place.

pdf La conservation du lynx dans les Vosges science et compétence plutôt que défiance et connivence – Observatoire des Carnivores Sauvages – Janvier 2020

Déjà en 2019, nous étions alerté sur les manœuvres de la fédération de chasse qui n’aime pas la « concurrence » des grands prédateurs qui mettraient en danger leur loisir:

site web Internet Non à l’éradication du lynx avec la complicité de l’Administration – Pétition REWILD

 

Voyez à nouveau le cri d’alarme du centre Athénas sur la validation et le contenu du prochain PNA Lynx:

PNA le Prix du renoncement

Centre Athénas Publié dans : Actus Diverses le 17 octobre 2020

Alors que le lynx était le seul grand prédateur sans Plan National d’Action (PNA) pour sa conservation, Nicolas Hulot alors Ministre de la Transition écologique avait imposé à son administration d’y remédié.
Le grand espoir suscité par la mise en œuvre du PNA pour le lynx a été tel que de nombreuses associations ont contribué à l’élaboration d’un PNA associatif. Tous ont participé à l’exception des chasseurs qui ont refusé de s’y associer, négociant pour leur propre compte directement avec l’Etat.
Rude retour à la réalité lorsque l’Etat, sous pression de la Fédération Nationale des Chasseurs (FNC) a refait une mouture du document. Pour s’asseoir autour de la table, la FNC a extorqué l’engagement de ne pas procéder à des renforcements de populations pour les dix prochaines années. Il s’agit là d’une hérésie.
Sachant que la population franco-suisse est d’issue de moins de 15 lynx fondateurs, des questions légitimes se posent sur la diversité génétique. Dès lors des renforcements de population ne peuvent d’emblée en être exclus car il s’agit là d’un levier majeur de la conservation d’une espèce menacée d’extinction (UICN, 2018).
Tout le document final du PNA est à l’avenant : l’Etat tente de faire passer le projet des chasseurs (PPP) qui rejeté par deux fois par le Conseil National de Protection de la Nature pour le danger qu’il représente pour l’espèce. Ce projet prévoit de capturer de façon répétée 10% de la population adultes de lynx pour définir si la présence du prédateur est compatible avec plans de chasse aux chevreuil. Le PNA prévoit également à grand frais des colloques et des réunions des milieux cynégétiques mais pas grand-chose en matière de conservation active.
Nous demandons :
– De vrais moyens pour sauver les lynx victimes de la route et du braconnage
– Que soient prévus des renforcements de population pour améliorer la viabilité génétique de l’espèce
– Une gouvernance prenant en compte les acteurs et la réalité du terrain
Il y a urgence pour le lynx, le PNA ne doit pas être un consensus politique mais un canevas recensant tous les outils disponibles permettant de rétablir la population des lynx dans un statut de conservation favorable.

 

 

A voir également sur le site du Centre de soins Athénas, les informations alarmantes  concernant les Lynx du Jura dont voici une petite partie des articles :

site web Internet  Mort suspecte d’un lynx dans le Jura – Centre Athénas 20 mars 2020

site web Internet Destructions de lynx : 3 plaintes du Centre ATHENAS pour dire STOP ! le 7 février 2020

site web Internet Braconnage de lynx : l’escalade – Centre Athénas le 23 novembre 2019

« Nous craignons le pire pour le lynx compte tenu de la montée de l’intolérance pour l’espèce chez une certaine frange de la population, décomplexée par les outrances d’un certain lobbyiste et l’appui non déguisé de l’Etat au monde de la chasse (au point de soutenir et subventionner un projet cynégétique retoqué à deux reprises par le Conseil National de Protection de la Nature et consistant à capturer 10% de la population de lynx dans le cadre d’une étude visant à obtenir sa régulation). Démonstration de cette décomplexion, la famille de lynx sauvée in extremis par nous et relâchée après soins a été séparée par des battues. L’un des jeunes a été recapturé faible et blessé et n’a pas survécu. Nous sommes sans nouvelles des deux autres. La Côte de l’Heute (site du relâcher, territoire de la femelle) est le théâtre d’une sur-chasse effrénée. Ses chemins par endroit recouverts de maïs sont parcourus à grande vitesse tous les jours de la semaine par des 4X4 permettant en toute illégalité de traquer le gibier par des moyens GPS (pratique illégale en tant que moyen de chasse). Des tirs d’arme semi-automatique sont entendus de jour comme de nuit. Des coups de feu et des chiens courants sont entendus le mardi, jour sensé être de non chasse (y compris le jour du relâcher des lynx). Ainsi, même si nous avons la satisfaction de savoir grâce au suivi GPS que la femelle se porte bien et a repris possession de son territoire, aucun de ses jeunes n’atteindra l’âge adulte. Rappelons nous par ailleurs que cette femelle porte des plombs enkystés, preuve d’un tir antérieur.
Voici comment des personnes, pour qui conservation de la biodiversité ne s’entend qu’en congélateur ou en terrine, peuvent compromettre la survie d’une espèce. »


Ois Nat, le 20 juin 2020

En juin 2020, le PRA 2020-2029 pour le lynx a été approuvé sans tenir compte des demandes des associations de protection d’inscrire dans ce plan la réintroduction des lynx dans les Vosges et  l’acceptation du lynx par les chasseurs et éleveurs (Bilan de la consultation sur le site de la DREAL Grand Est.)

Ois Nat, le 5 février 2020 –

Une consultation publique est proposé concernant le projet de Plan Régional d’Actions (PRA) 2020-2029,  déclinaison régionale du PNA  Lynx (Plan National d’Action en faveur du Lynx), en faveur du Lynx boréal dans le massif des Vosges. La consultation a lieu du 21 janvier au 11 février 2020 :

site web Internet Plan régional d’actions Lynx Massif des Vosges – DREAL Grand Est

Merci d’y participer

Vous pouvez vous inspirer des arguments d’associations :

site web Internet Agissez : un plan Lynx oui, mais pas sans Lynx ! – FERUS 5 février 2020

site web Internet Consultation sur le futur Plan régional d’actions (PRA) Lynx Massif des Vosges. – Alsace Nature 6 février 2020

site web Internet  Participez à la consultation publique PRA Lynx Massif des Vosges – LOANA Février 2020

Plan Régional d'Actions en faveur du Lynx boréal dans le massif des Vosges


Ois Nat, le 27 janvier 2020 –

« Mardi 14 janvier 2020 à Pau, le Président de la République annonçait la fin du programme Ours dans les Pyrénées, moins d’une semaine plus tard, un Lynx est retrouvé abattu dans les Vosges ! A vouloir satisfaire les désirs d’une minorité, le Président a envoyé un très mauvais message aux opposants à la présence de grands prédateurs dans nos espaces naturels. »

site web Internet Pétition Lynx dans les Vosges : le mauvais feuilleton se poursuit – Alsace Nature Janvier 2020