Communiqué de presse : Nous demandons l’abrogation d’urgence de l’autorisation donnée par le Préfet des Vosges à l’Enduro des Monts de Vologne

Ois Nat, le 6 avril 2018 –

 

Nous devons une fois de plus faire face à une décision aberrante des pouvoirs publics sachant pertinemment que cette décision engendrera la destruction de zone naturelle fragile alors que cela peut être évité. Le Préfet des Vosges, en pleine période de renouveau pour la nature, donne l’autorisation à plus de 500 motards de circuler dans la nature, les forêts, les ruisseaux aux alentours de Granges-Autmonzey, motards auxquels il faut ajouter 200 (ou +) personnes du public !

 

pdf Arrêté Préfectoral 922-2018 autorisant une épreuve sportive de motos intitulée Enduro des Monts de Vologne le dimanche 8 avril 2018 à Granges -Aumontzey

 

Le communiqué de presse ci-dessous.

Monsieur le préfet,

Ce 5 avril, nous apprenons qu’un arrêté préfectoral 922-218 signé le 3, autorise la tenue d’un enduro le 8 !

L’ENDURO DES MONTS DE VOLOGNE à Granges et dans les communes environnantes.

Jusqu’à 500 motards pourront vrombir sur 80 km en milieu naturel, le rêve pour notre nature.

La météo défavorable de ce printemps impacte cette nature. Et dans ces conditions humides, des milieux fragiles seront immanquablement altérés ainsi évidemment que les espèces qui les peuplent. Vous ne nous avez fourni aucune indications ni certitudes sur le tracé prévu d’environ 80 kms et nous n’avons donc pas pu vous fournir des éléments de réflexion…

C’est d’autant plus regrettable que l’article L123-19-1 du code de l’environnement qui «définit les conditions et limites dans lesquelles le principe de participation du public, prévu à l’article 7 de la charte de l’environnement, est applicable aux décisions (…) des autorités publiques (…) ayant une incidence sur l’environnement» n’a pas été mis en œuvre, donc pas respecté.

La plupart des 500 motards attendus viennent souvent de fort loin détruire notre fragile massif. Pour couronner le tout, le 8 avril est annoncé comme printanier. Cette fin d’hiver étant attendue par le public depuis fort longtemps, il va y avoir de nombreux marcheurs sur les sentiers, le risque est grand de voir des conflits d’usage se poser ainsi que d’évidents problèmes de sécurité.

Pourquoi n’avez-vous pas suivi les avis défavorables donnés par l’ensemble des services instructeurs du « guichet unique environnement » de la Direction Départementale des Territoires?

Il est irresponsable de la part de l’Etat d’autoriser de telles manifestations en milieux naturels alors que la pratique des loisirs motorisée y est interdite par la loi…

Il est inacceptable que les associations de protections de l’environnement n’aient pas été consultées.

Comme l’arrêté incriminé présente de nombreux points d’illégalité il sera attaqué  devant le tribunal administratif. Mais il sera malheureusement trop tard pour éviter les dégâts !

Un  recours en référé (urgence) est impossible vu les délais. Et c’est SCANDALEUX.

Quand on est mis devant le fait du prince sans recours possible, qu’en est-il de la démocratie?

C’est pour ces raisons que nous vous demandons ainsi que plusieurs autres associations, de bien vouloir abroger d’urgence cet arrêté.

Les associations :

Oiseaux Nature

Vosges Nature Environnement

SOS Massif Vosgien

Association de Sauvegarde des Vallées et de Prévention des Pollutions

 

Un article dans Vosges Matin:

pdf  Granges-Aumontzey – Environnement – Des associations dénoncent la tenue d’un enduro de moto – Vosges Matin le 07-04-2018