Répression, censure, atteintes aux défenseurs de l’environnement, atteinte à la démocratie! – Cellule Déméter et autres violences

Ois Nat, le 1er septembre 2020 –

 

Délation, délit d’opinion, création de fichiers, etc… tout cela envers les personnes qui n’approuvent pas la chasse, voilà le programme de la rentrée.

COMMUNIQUE DE PRESSE  En Drôme la chasse au délit d'opinion est ouverte - AOC - Août 2020

 


La cellule demeter: répression et censure

Ois Nat, le 21 février 2020 – mise à jour 28 février 2020 – mise à jour 10 mars 2020

Nous relayons ces articles, vous en trouverez bien d’autres pour vous faire une idée de la volonté de faire taire les lanceurs d’alerte, les défenseurs de la nature et les défenseurs des animaux.

site web Internet  Communiqué LDH du 14 février 2020 – Des défenseurs de l’environnement sous surveillance

site web Internet 28 associations demandent la dissolution de la cellule Demeter – FNE 27 février 2020

 

Reporterre 15 janvier 2020 - Le gouvernement a créé une cellule militaire pour surveiller les opposants à l’agro-industrie

 

site web Internet Le gouvernement a créé une cellule militaire pour surveiller les opposants à l’agro-industrie – Reporterre le 15 janvier 2020

site web Internet Déméter, la cellule de la gendarmerie qui surveille les opposants à l’agriculture productiviste – Reporterre 22 février 2020

Ça vous fait peur, appelez Déméter!

Ça vous fait peur, appelez Déméter!

site web Internet Cellule Demeter : le gouvernement veut intimider les associations de défense des animaux – L214 le 20-12-2019

Pétition:

site web Internet Protégeons les lanceurs d’alerte concernant la condition animale !


Du délit d’entrave à la chasse au délit d’entrave « élargi », la proposition anti-démocratique d’un sénateur

Ois Nat, le 23 octobre 2019 –

Inquiétant et anti démocratique:

Début 2019, dans le cadre de la prochaine loi concernant la création de l’OFB (Office Français de la Biodiversité), le sénat essaie de faire passer un amendement qui ferait glisser la contravention pour obstruction à la chasse à un délit d’entrave à la chasse (1 an de prison et 30000€ d’amende). Cet amendement « Cardoux » a été abandonné mais bien sûr nos sénateurs pour beaucoup d’entre eux ne voulant pas déplaire aux chasseurs et chasseurs eux mêmes, proposent une loi des plus inquiétante tendant à réprimer les entraves à l’exercice des libertés ainsi qu’à la tenue des évènements et à l’exercice d’activités autorisés par la loi .

Cette proposition d’élargissement du délit d’entrave avait été déposé par Jean-Noël CARDOUX au Sénat le 9 octobre 2018, et était accompagné de ce texte. Un an après, le mardi 1er octobre 2019, le Sénat a adopté en première lecture l’élargissement du délit d’entrave dans le but de mieux protéger les personnes profitant de l’exploitation et mise à mort des animaux en réprimant toujours plus sévèrement les personnes qui essayent de les protéger et les sauver.

En savoir plus:

site web Internet Abandon du « délit d’entrave à la chasse » : une bataille est gagnée, mais pas la guerre! – 27 juin 2019 – Agauche.org

site web Internet Revue de presse sur le délit d’entrave – 3 octobre 2019 Esther Benbassa sénatrice EELV de Paris


 

Loi « secret des affaires », les associations de défense de l’environnement sont aussi en danger !

Ois Nat, le 26 avril 2018 –

Nous relayons cet appel où les amis de la terre nous appellent à nous réveiller:

Loi « secret des affaires » – lettre ouverte au Président de la République

« Montreuil, le 16 avril 2018 – Nous interpellons collectivement E. Macron sur la proposition de loi sur le secret des affaires pour que le secret ne devienne pas la règle, et les libertés des exceptions …Les « garanties » proposées aux journalistes, aux lanceurs/eusew d’alertes et aux syndicats ne vaudront ainsi pas grand-chose devant une juridiction (incluant les tribunaux de commerce) armée d’un nouveau droit érigeant le secret des affaires en principe, et la révélation d’informations d’intérêt public en exception. Sans compter les centaines d’associations œuvrant quotidiennement en faveur des droits humains ou pour la protection de l’environnement qui devront systématiquement justifier leur mission d’intérêt général…. »

site web Internet En savoir plus sur le site des amis de la terre