Le sujet du bac ne plait pas aux chasseurs, ils demandent des excuses au ministre de l’Éducation Nationale

Ois Nat, le 21 juin 2018 –

 

Enfermés leur vision archaïque du monde, les chasseurs, soutenus par notre président (Chasse: l’opération séduction d’Emmanuel Macron – Le Point 30-05-2018) et le parti politique qu’ils portent ne sentent pas le vent tourner. Certains sujets du bac Français ne leur conviennent pas et ils se fâchent:  » Non au prosélytisme antichasse dans les sujets du bac !  »

Remarquons qu’il n’était pas interdit aux étudiants de faire référence à des auteurs « pro-chasse ».

La prochaine étape, pour ce parti politique, sera-t-elle de faire brûler les livres faisant référence à ce qui marque une avancée de la civilisation: la reconnaissance d’une sensibilité envers la nature et les animaux, le refus de l’idée de domination vecteur de destruction de la nature et la faune sauvage, bref une part de notre liberté?

 

Les sujets du bac 2018 proposés aux séries ES et S portaient sur les relations entre l’homme et l’animal:

4 textes à disposition des étudiants:

Texte A : Montaigne, Essais, livre II, chapitre 11 « De la cruauté », (1580-1588), adapté en français moderne par André Lanly

Texte B : Rousseau, Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes, préface (1754)

Texte C : Voltaire, Dictionnaire philosophique, article « BÊTES » (1764)

Texte D : Marguerite Yourcenar, Le Temps, ce grand sculpteur, « Qui sait si l’âme des bêtes va en bas ? » (1983)

Les sujets:

I – Vous répondrez d’abord à la question suivante (4 points) :

Quels comportements humains les auteurs du corpus dénoncent-ils ?

II – Vous traiterez ensuite, au choix, l’un des sujets suivants (16 points) :

1- Commentaire : Vous commenterez l’article « BÊTES » extrait du Dictionnaire philosophique (1764) de Voltaire (texte C)

2-dissertation: La littérature vous semble -t-elle un moyen efficace pour émouvoir le lecteur et pour dénoncer les cruautés commises par les hommes? Vous appuierez votre réflexion sur les  textes du corpus, sur les œuvres que vous avez étudiées en classe et sur vos lectures personnelles.

3-Invention: Vous êtes journaliste et vous cherchez à montrer qu’il est nécessaire de promulguer la «Déclaration des droits de l’animal». Vous écrivez un article de presse d’au moins cinquante lignes, reprenant les caractéristiques du texte de Marguerite Yourcenar (texte D), et présentant des arguments variés sur un ton polémique.

 

Dessin © Nicolas Meignan

« Un seul oiseau en cage la liberté est en deuil »
Jacques Prévert, (Extrait de Fatras)