EAU POTABLE EN DANGER à VITTEL et dans l’Ouest Vosgien: des actions

Ois Nat  le 20 juillet 2018 –

 

Le 13 juillet 2018 le Préfet et le président du Conseil Départemental des Vosges ont été pris d’un ardent désir de communiquer pour, en quelque sorte, traiter les membres du Collectif Eau 88 d’irresponsables et menacer les populations (ce qui est plus grave) en amont d’une Concertation Publique Préalable (si vous ne voulez pas faire comme on veut…). Voilà une belle démonstration de fonctionnement démocratique.

Le Collectif Eau 88 a bien évidemment répondu à ces agressions par une contre-conférence de presse organisée à Épinal le lundi 15 juillet.

Vous pouvez, pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion de visionner ou d’entendre tout cela, continuer à vous forger votre opinion  en suivant les liens ci dessous

site web Internet Que d’eau que d’eau – Vosges Télévision 13-07-2018

site web Internet La riposte des associations – Vosges Télévision 16-07-2018

site web Internet Le collectif « Eau 88 » continue son combat pour la nappe GTI – Vosges Matin 17-07-2018

France Bleue (à 4mn 30 de l’émission)le 18-07-2018:

 


 

Ois Nat, le 10 juillet 2018 –

 

Une vidéo de la manifestation du 3 juillet 2018. Vous y retrouverez, en paroles et en chansons, les temps fort de cette matinée citoyenne.

« Nestlé à gagné la bataille de l’eau…? pas sûr, une bataille n’est pas la guerre et nous la gagnerons. Nous avons le temps, la détermination, la fraîcheur, et la mobilisation pour nous. »

 

 


 

Ois Nat, le 5 juillet 2018 –

 

Suite aux actions des citoyens et du Collectif Eau 88 pour défendre l’eau bien commun et les problèmes environnementaux liés à l’asséchement de la nappe des GTI, des articles, des reportages dans les médias.

 

L'eau priorité aux habitants - Badge Collectif Eau 88

 

site web Internet Transferts validés – Vosges Télévision 03-07-2018

site web Internet Vittel : Nestlé a gagné la bataille de l’eau – France3 région France info 03-07-2018

site web Internet Le transfert d’eau de la nappe GTI est dans les tuyaux – Vosges Matin 04-07-2018

site web Internet Nappe de Vittel : l’inquiétude du conseil économique et social régional – Vosges Matin 04-07-2018

 

Pour plus d’infos:

facebook_h  L’eau qui mord

site web Internet L’eau qui mord

site web Internet Vosges Nature Environnement

site web Internet UFC Que Choisir – Ressource en eau inquiétude en Lorraine Avril 2017

site web Internet Association de Sauvegarde des Vallées et de Prévention des Pollutions

 


 

Ois Nat, le 3 juillet 2018 –

 

Communiqué de Presse du Collectif Eau 88

Nestlé Waters prend l’eau !

En quelques semaines le contexte du SAGE GTI s’est profondément transformé.

  • Les médias allemands, nationaux et locaux français, ont relayé les inquiétudes du Collectif Eau 88 et fait comprendre à la population qu’il était tout simplement impensable de substituer l’eau du robinet des populations par une eau venue d’ailleurs pour permettre à Nestlé de poursuivre son embouteillage comme si de rien n’était
  • La justice a parlé au nom du procureur de la République d’Epinal qui, après 18 mois d’investigation estime que « L’enquête pénale tend à démontrer que, lors du processus d’élaboration du schéma d’aménagement et de gestion de la nappe GTI par la commission locale de l’eau, des faits pouvant recevoir la qualification pénale de prise illégale d’intérêts sont susceptibles d’avoir été commis par Claudie Pruvost et l’association Vigie de l’eau [présidée par son mari, cadre dirigeant de Nestlé Waters International au moment des faits – NDLR]» affirme le procureur, via un communiqué de presse. Pour ces faits, la peine maximale encourue est de cinq ans d’emprisonnement et 500 000 € d’amende. L’agence française anti-corruption a confirmé l’analyse du parquet d’Epinal
  • Par ailleurs Conseil départemental et Préfecture viennent de découvrir que ce type de décision doit être précédé d’une « consultation publique préalable » depuis la loi de 2016. Ainsi on veut faire prendre une décision structurante à la CLE, puis organiser la consultation publique puis faire procéder à une validation définitive, c’est-à-dire décider après comme avant ! Inventons le terme de « consultation publique postalable »
  • La population prend conscience, grâce à la synergie des médias et aux réunions publiques organisées par le Collectif Eau 88, de la situation et se mobilise, en France et en Allemagne
    • 3 réunions publiques organisées par le Collectif Eau 88 ayant mobilisé 450 personnes
    • 130 000 signatures sur la pétition allemande demandant à Nestlé de sortir du commerce de l’eau
    • 35 000 signatures sur la pétition vosgienne du « Collectif Eau de l’Ouest Vosgien » mise en ligne il y a à peine 2 semaines
    • Des dizaines de lettres à la présidente et aux élus de la CLE, dont 2 maires courageux
    • La présence massive de la population ici, aujourd’hui, dans la rue, devant le conseil départemental

Ainsi, il est suspect qu’aujourd’hui, Préfet et Conseil départemental s’acharnent à vouloir nous faire entériner le vote du 26 avril 2016 obtenu sous la présidence de Mme Pruvost… Nous ne participerons pas à ce déni de démocratie et demandons l’annulation de la décision du 26 avril 2016 à l’encontre de laquelle nos 4 associations s’étaient opposées avec fermeté contre la totalité des 42 autres membres, fonctionnant comme un seul homme sous la férule de la préfecture et de Mme Pruvost.

Nos revendications sont simples

  • Etablir un moratoire pour permettre l’information des populations et des élus, la plupart tenus dans l’ignorance de ce qui se trame
  • Refuser le principe même des transferts d’eau du « sud est » vers le « sud ouest vosgien », l’impact environnemental n’ayant même pas été étudié avant la décision, et la disponibilité de la ressource n’étant pas encore validée par le BRGM…
  • Rétablir, conformément à la loi de 2006, le principe de priorité d’usage de l’eau pour les populations dans les solutions à élaborer
  • Mettre fin à l’embouteillage de « Vittel Bonne Source » abusivement appelée « Eau minérale naturelle » et à tout autre prélèvement Nestlé Waters dans les GTI. Le Préfet des Vosges est compétent pour leur retirer cette autorisation dès aujourd’hui en raison des menaces que cela représentent sur la pérennité de la ressource
  • Ce qui imposera de toute façon des modérations de prélèvements de la part de tous, Ermitage et population, dans cette nappe sans, quoi elle ne pourra se reconstituer avant les difficiles périodes, déjà en œuvre, de désordre climatique que nous allons vivre

Enfin deux arguments, systématiquement évoqués, sont à déconstruire

  • Celui du coût : quelles que soient les déclarations de la puissance publique dans ce domaine, les coûts seront, in fine, supportés par le consommateur / contribuable. Certes on nous dit que Nestlé pourrait généreusement mettre la main au portefeuille. Sommes-nous prêts à vendre le monopole d’exploitation des GTI sud ouest à Nestlé ? Restons dignes !
  • Celui de l’économie et de l’emploi : c’est un faux argument. Plus Nestlé embouteille, plus il réduit l’emploi. 4500 emplois en 1975, 900 aujourd’hui dont 150 emplois précaires face à une production de plus en plus automatisée qui a permis de multiplier la production par 5 en 40 ans. De plus, de part son exonération de la surtaxe sur les eaux minérales, l’activité « Bonne Source » ne génère aucune retombées sur le territoire (moins 3 millions d’euros/an !).

A signaler aussi une redevance négligeable de 0.108€/m3 versée à l’Agence de l’Eau (soit environ 80 000€ pour ces prélèvements GTI), alors que les collectivités, elles, versent 0.144€/m3 !

Allez Monsieur le Préfet, allez la CLE, réveillez-vous, remettez-vous au contact des populations, ne restez pas hors sol et retrouvez le sens du bien commun.

 

pdf La conseillère départementale Claudie Pruvost toujours dans l’œil de la Justice – Vosges Matin 01-07-2018

 

 


 

Ois Nat, le 27 juin 2018 –

 

Nous faisons appel à votre aide dans notre lutte contre Nestlé ! La multinationale est en train de mettre à sec Vittel et ses environs,  avec la complicité des autorités et des élu.e.s à ses ordres. Nous avons une échéance urgente : le 3 juillet !

Rassemblement le 3 juillet à Epinal, à 9h devant le conseil départemental des Vosges (la CLE s’y réunit à 9h30) pour crier notre colère et notre détermination à ne pas laisser faire ! Allons-y en masse !

 


 

Ois Nat, le 18 juin 2018 –

 

Nous faisons appel à votre aide dans notre lutte contre Nestlé ! La multinationale est en train de mettre à sec Vittel et ses environs,  avec la complicité des autorités et des élu.e.s à ses ordres. Nous avons une échéance urgente : le 3 juillet !

Si vous en êtes d’accord, merci de partager le plus largement possible les appels suivants :

 

Pétition à l’initiative d’une ONG environnementaliste allemande, adressée à la direction de Nestlé, pétition pour faire cesser cette folie qui impacte le milieu aquatique, l’environnement, la vie!:

Un comble : Nestlé puise l’eau minérale de Vittel alors que ses habitants pourraient bientôt devoir s’approvisionner par un pipeline. Et tout cela pour exporter l’eau dans des bouteilles en plastique à des centaines de kilomètres… Le niveau des nappes phréatiques a baissé de 10m. L’inutile et nuisible business de l’eau doit cesser.

Plus d’informations et la pétition:

site web Internet Nestlé : stop à la folie de l’eau à Vittel ! – Pétition de l’association sauvons la forêt tropicale

 

Pétition à l’initiative d’habitants de Vittel, adressée aux membres de la Commission locale de l’eau (CLE) qui s’apprête à voter majoritairement pour les transferts d’eau à sa prochaine réunion le 3 juillet. Les signataires disent NON aux transferts et demandent un MORATOIRE immédiat:

Le niveau de la nappe captive des grès (GTI) qui alimente l’eau potable dans le secteur Vosgien de Vittel-Contrexéville BAISSE dangereusement alors que NESTLÉ Waters embouteille des millions de m3 de cette eau depuis 1992 sous la marque « Vittel bonne source »…

La suite sur la page Internet MesOpinions:

site web Internet EAU POTABLE EN DANGER à VITTEL et dans l’Ouest Vosgien – Pétition Par Collectif Eau de l’Ouest Vosgien

 

Réunion du Collectif eau 88 à Dompaire le 27 juin à 20h, salle des fêtes. Les élus de la CLE et les maires ont été invités à venir faire part de leur position et à débattre avec le public. Soyons nombreuses et nombreux à y participer !

 

tract réunion nappe des TGI Dompaire 27-06-2018

 

Comme la musique est un important moteur des luttes, deux personnes de Vittel ont ajouté une goguette « Vittel vit-elle ? » au répertoire de notre résistance contre  Nestlé! Et de deux !

 

 

 

 


 

Ois Nat, le 1er juin 2018 –

 

La lutte continue contre la privatisation de l’eau du robinet par Nestlé et la construction de pipe-lines dont nous devrons supporter le coût sur nos factures d’eau.

En même temps, l’impact environnemental n’a pas été évalué malgré la période de changement climatique.

Nous entrons dans une phase décisive, le vote des scénarios par la CLE étant prévu le 3 juillet.

Deux réunions publiques auront lieu :

A Bulgnéville le 11 juin 2018 à 20h Maison des Associations

A Vittel le 12 juin à 20h Salle du Moulin

Nous vous invitons à réserver d’ors et déjà ces deux dates car nous comptons sur votre soutien.

N’hésitez pas à contacter le collectif eau 88 si vous avez besoin de précisions sur ce sujet, si vous souhaitez participer à la préparation de ces réunions:

contact email courriel collectifeau88@gmail.com

 

Le Collectif Eau 88 vous invite à participer aux Réunions Publiques à Vittel & Bulgnéville - Juin 2018