Petit peuple, vous étiez invités à une chasse à courre dans les Vosges, signez la pétition!

Ois Nat, le 2 mai 2017 –

 

Nous relayons cette pétition:

NON à la chasse à courre dans les Vosges

…non à la chasse sous terre…non à la chasse à l’arc…assez de ces activités morbides et cruelles. Quel est ce plaisir malsain qui est recherché dans ces loisirs…? c’est inquiétant.

 

Vènerie sous terre chasse à courre même combat

Vènerie sous terre, chasse à courre même combat

 

 


 

Ois Nat, le 28 mars 2017 –

 

A une telle invitation, la réponse ne s’est pas fait attendre: neuf membres de différentes associations de protection de la faune sauvage ont répondu présents.

 

Chasse à courre au renard - Vosges Matin dimanche 12 Mars 2017

 

Drôle de pays où l’on contrôle des défenseurs de la nature et des animaux, animés d’intentions pacifiques, et où la défense du vivant, la lutte contre la cruauté sont réprimés, alors que l’arrogance et le mépris à la hauteur de la brutalité exercée par ce soi-disant loisir sont valorisés.

Comme l’est aussi la pratique de la chasse à courre, l’ignorance des véritables valeurs qu’attendent les citoyens d’aujourd’hui est d’un autre âge.

« …une loi créée pour une minorité contre la volonté de la majorité ! » Cela suffit!

 

px

 

Au sujet de la chasse à courre, à savoir:

« La vénerie (chasse à courre) fait partie intégrante de notre patrimoine culturel, elle contribue depuis plusieurs siècles à son rayonnement. Les veneurs sont les dépositaires d’une tradition séculaire inestimable. Maintenir ce patrimoine permettra aux générations futures de vivre les joies immenses de la chasse à courre….

On dit que le combat est inégal entre l’animal et l’équipage..Faux! Ce sont les chiens et eux seuls qui chassent. » (Livre blanc de la vénerie extraits)

En vérité: la chasse à courre au renard consiste à le pousser « à ses fins » quand, épuisé par la traque des chiens, IL FINIT SOUS LES CROCS DE LA MEUTE.

Voyez la fin de la vidéo: Chasse au renard

 

Renardeaux Photo © Fabrice Cahez

Renardeaux Photo © Fabrice Cahez