Encore une Bonne nouvelle: Indre Nature gagne une meilleure protection du blaireau – La Haute Saône annule la période complémentaire de vénerie sous terre du blaireau! Le préfet de Haute Savoie renonce à l’ouverture de la chasse d’été du renard et chevreuil!

Ois Nat, le 28 juillet 2019 –

 

Et une bonne nouvelle de plus:

Suite au recours de l’association Indre Nature le TA annule l’arrêté préfectoral de 2016 concernant la période complémentaire (absurde et cruelle) de chasse aux blaireau du 15 mai au 31 juillet.

 

site web Internet Période complémentaire de chasse au blaireau par déterrage, Le tribunal nous donne raison ! Indre Nature – 22 juillet 2019

site web Internet  Indre nature gagne une meilleure protection du blaireau La nouvelle république.fr – 19 juillet 2019

« C’est une décision qui va faire jurisprudence au niveau national, se félicite Jacques Lucbert. Encore 70 arrêtés départementaux maintiennent cette période complémentaire. Ce ne sera plus possible sans justification. Ça va permettre une meilleure protection de l’espèce. »

 

La lettre de Méli-Mélo, le blaireau

 


 

Ois Nat, le 27 juin 2019 –

 

Encore une Bonne nouvelle: La Haute Saône annule la période complémentaire de vénerie sous terre du blaireau!

Les avis en défaveur de projets d’arrêtés préfectoraux destructeur de la biodiversité portent leurs fruits. Le préfet de Haute Saône a écouté les citoyens qui s’élèvent contre une pratique cruelle envers les blaireaux, merci!

site web Internet La Haute Saône annule la période complémentaire de vénerie sous terre du blaireau! – AVES Consultation publique

 


 

Ois Nat, le 15 juin 2019 –

Une bonne nouvelle: chasse d’été au renard et au chevreuil, le préfet de Haute Savoie recule!

Une bonne nouvelle : après les 10 000 avis du public, le préfet de Haute Savoie a renoncé à l’ouverture anticipée de la chasse au renard et au chevreuil.

Nous relayons cette information:

Pour info Haute Savoie, le 13 juin 2019

Bonjour à toutes et à tous,

Les services de L’État de Haute-Savoie viennent de mettre en ligne la synthèse de la consultation publique relative au tir d’été du chevreuil, du sanglier et du renard. La mobilisation nationale a été très forte, avec plus de 10.000 avis contre le projet d’arrêté. Et le préfet a décidé de limiter son arrêté au seul sanglier, en interdisant le tir du chevreuil et du renard.

Voir la synthèse de la participation du public et la décision préfectorale :

http://www.haute-savoie.gouv.fr/content/download/30086/179275/file/NOT_synthese_consultation_+publique_projets_arretes_tirs_ete+.pdf

http://www.haute-savoie.gouv.fr/content/download/30085/179271/file/ARP_tir_sanglier_sous_conditions.pdf

Outre le nombre d’avis collectés, les arguments qui ont fait mouche sont autant de leviers à actionner avec force dans les combats à venir, de failles à ouvrir plus largement :

Le sentiment d’insécurité grandissant ressenti par les pratiquants de nature non chasseurs

Le choix, pour les touristes avertis, de destinations sans chasse

Le dérangement continuel de la faune sauvage, tout au long de l’année, y compris en période d’élevage des petits

L’aberration du tir du renard, sorte de prime pour les chasseurs de plus gros gibiers, alors qu’il constitue un auxiliaire de lutte contre les rongeurs (et les porteurs de tiques)

La contradiction entre chasse et pédagogie

Les dégâts occasionnés aux cultures par les sangliers, alors que la prolifération de cette espèce est largement due aux chasseurs eux-mêmes depuis plusieurs décennies

La crainte pour la filière au lait cru, argument déjà soulevé dans le dossier des bouquetins du Bargy, avec une sorte de volonté d’aseptiser la nature pour la rendre propice aux activités économiques

Certains de ces arguments ont une portée plus large, comme le choix des destinations pour des territoires sans pollution de l’air, ou dotés de transports collectifs performants, ou considérés comme plus vertueux vis-à-vis de l’environnement en général. A l’approche des municipales, je pense qu’il nous faut travailler tous ces arguments pour obtenir des engagements écrits de la part des candidats.

Pour une fois, on progresse un tout petit peu.

Jean-Pierre C.

France Nature Environnement Haute-Savoie et Auvergne-Rhône-Alpes

 

site web Internet Consultation publique : Tir d’été du sanglier et du chevreuil du 1er juin au 7 septembre 2019 – Préfecture de Haute Savoie le 07-06-2019

site web Internet Synthèse de la participation du public relative aux projets d’arrêtés prefectoraux autorisant le tir d’été du sanglier et du chevreuil sous contition dans les départements de haute savoie

site web Internet L’arrêté préfectoral DDT-2019-938

site web Internet Le communiqué de presse du préfet de Haute Savoie du 13 juin 2019

 

Renardeaux © Jacques Vincent

Renards de Haute Savoie, un peu de répit