Suite – La sécheresse éprouve durement la faune et la flore sauvage des Vosges: Oiseaux Nature demande au Préfet de prendre des dispositions de toute urgence.

Ois Nat, le 17 octobre 2019 –

Le Préfet répond à notre lettre de demande d’arrêt de la chasse et de la pêche en raison de la sécheresse qui touche mortellement la vie sauvage dans les Vosges:

« … mes services me rendent régulièrement compte de la mortalité et du comportement des espèces que vous citez dans votre lettre. Oiseaux et poissons. Ainsi. Les constats de terrain concluent que la mortalité de ces espèces ne présente pas actuellement d’évolution notable. Elles ne manifestent pas non plus de comportements particuliers permettant de déduire qu’elles souffrent anormalement des conditions de forte chaleur et de manque d’eau…. »

…???

On peut comprendre que les représentants de la chasse et de la pêche…pardon que le préfet refuse de fermer ces dernières, mais l’argument invoqué est sidérant. Dans les Vosges la faune sauvage ne souffrirait pas des canicules à répétition et de la sécheresse?

Remarquons que le préfet répond en période de pluie de fin septembre et lorsque les mesures de l’alerte sécheresse ne sont plus applicables (jusqu’au 15 septembre). Soyons rassurés les spécialistes veillent.

pdf Réponse du préfet des Vosges concernant la sécheresse et son impact sur la faune sauvage 30-09-2019

 

Néanmoins, d’autres spécialistes s’alarment et tentent d’avertir nos décideurs:

Un extrait du bilan 2019 de l’ONB (Observatoire National de la Biodiversité)

« … Depuis 1900, la température moyenne mesurée en France métropolitaine a augmenté de 1,5°C et, depuis 1960, le nombre annuel de jours de gel a diminué de 2,5jours en moyenne par décennie. Le changement climatique en cours influe sur le cycle de vie de tous les organismes et impacte les distributions spatiales et temporelles des diverses espèces, créant, entre autres, des discordances entre des espèces en interaction. La migration des oiseaux est altérée, pénalisant les migrateurs au long cours, désormais en décalage avec les ressources alimentaires exploitées auparavant. Ainsi, les observations des ornithologues sur le site majeur pour les oiseaux migrateurs de la pointe de Grave (Gironde) montrent que leur passage a lieu aujourd’hui en moyenne six jours plus tôt qu’il y a trente ans. Les évolutions rapides des températures moyennes, de la fréquence des canicules, des évènements climatiques extrêmes ou du cycle de l’eau impactent particulièrement les espèces qui se retrouvent dans l’impossibilité de s’y adapter car incapables de se déplacer assez vite, de retrouver leurs habitats ailleurs, d’exploiter de nouvelles ressources ou restreintes dans leurs déplacements par l’artificialisation et la fragmentation des écosystèmes. C’est pourquoi le changement climatique constitue un facteur amplificateur de l’érosion de la biodiversité. … » http://indicateurs-biodiversite.naturefrance.fr/sites/default/files/bilan_2019_onb.pdf

Alors, Monsieur le Préfet, il existe des premières mesures simples, rapides et efficaces: l’arrêt de la chasse et la pêche.

 

Le saviez-vous?:

En France 89 espèces sont chassables, un triste record, en voici quelques exemple pour les Vosges.

Extrait du plan de chasse 2019-20 pour les Vosges - Page 6

Extrait du plan de chasse 2019-20 pour les Vosges – Page 6

 

Des espèces chassables dans les Vosges, et pourtant:

Alouette des champs: 

Déclin de l'alouette des champs-Vigie Nature

Déclin de l’alouette des champs-Vigie Nature

Bécasse des bois : L’espèce est considérée comme modérément en déclin et provisoirement vulnérable en hiver (catégorie SPEC 3W) par BirdLife International.

Caille des blés : La tendance globale mesurée pour cette espèce depuis 1996 témoigne toujours d’une forte diminution, de l’ordre de – 38,05 %, soit un déclin de – 2,62 % par an. (ONCFS)

Merle noir : Eh oui cet oiseau est chassable et chassé ! L’ONCFS sur son site inscrit la chasse comme une menace pour cet oiseau.

Grive litorne : -65 % depuis 2001, fort déclin-32 % sur les 10 dernières années, déclin modéré Vigie Nature

Tourterelle des bois: -44 % sur les 10 dernières années, fort déclin Vigie Nature

Râle d’eau: -32 % sur les 10 dernières années Vigie Nature

Vanneau huppé : -40 % sur les 10 dernières années Vigie Nature

Courlis cendré: -68% depuis 2001 en France – La LPO fait suspendre la chasse du courlis 27-08-2019

Barge à queue noire: déclin prononcé LPO – Chasse suspendue pour 2019-2020

Et n’oublions pas que les tendances à long terme sont à la baisse…

 

Liste à suivre, à bientôt

 

 


 

Ois Nat, le 29 août 2019 –

 

Oiseaux Nature réclame une suspension de la chasse aux oiseaux - Vosges Matin 26-08-2019

pdf Oiseaux Nature réclame une suspension de la chasse aux oiseaux – Vosges Matin 26-08-2019

 


Ois Nat, le 3 août 2019 –

 

Une fois de plus cet été, la nature souffre, Oiseaux Nature interpelle le préfet afin qu’il prenne les mesures qui s’imposent…Il est urgent d’arrêter momentanément la chasse, la pêche qui ajoutent une difficulté de plus à la calamité actuelle que vit la faune sauvage et il est urgent de favoriser les plantations de fleurs sauvages locales bien moins gourmandes en eau et bien plus mellifères que certaines plantes décoratives non indigènes.

Lettre de Oiseaux Nature au Préfet des Vosges le 02 août 2019 - Préservation de la faune et la flore sauvage lors de l'actuel sécheresse-1   Lettre de Oiseaux Nature au Préfet des Vosges le 02 août 2019 - Préservation de la faune et la flore sauvage lors de l'actuel sécheresse-2

 

pdf  Lettre de Oiseaux Nature au Préfet des Vosges le 02 août 2019 – Préservation de la faune et la flore sauvage lors de l’actuel sécheresse

 

Voilà un volet du combat d’Oiseaux Nature : le volet politique !!
Car ils ont le pouvoir de prendre des décisions cruciales en faveur de la sauvegarde de la biodiversité. Voici donc la lettre écrite au préfet, concernant essentiellement la chasse, la pêche et la sécheresse.
Mais il ne faut pas oublier l’acteur le plus puissant… VOUS !!! Collectivement, l’ensemble des citoyens détient plus de pouvoir que les politiques, et nous l’oublions trop souvent… Faites en sorte que le courrier au préfet ne soit pas une demande isolée ! Prenez 3 minutes de votre temps pour lui adresser un mail à l’adresse ddt@vosges.gouv.fr. Expliquez calmement vos demandes concernant la sauvegarde de la biodiversité et vos arguments !!
Parce que l’enjeu de notre biodiversité vosgienne n’est pas que du ressort des associations de protection de l’environnement, il est de notre ressort à tous !!!

 

Se nourrir pour un animal sauvage en cas de sécheresse: toute la chaine alimentaire est touchée!.