Le renard

 

Dessin © Nicolas Meignan

Dessin © Nicolas Meignan

 

Depuis bien longtemps les scientifiques tirent la sonnette d’alarme :

Deux spécialistes de la biologie du renard, C. Rivals (Université de Toulouse) et M. Artois (Laboratoire d’Etudes sur la pathologie des animaux sauvages de Malzéville), exposent les conclusions auxquelles ils sont parvenus :
Depuis toujours le renard est considéré comme un nuisible. Cette opinion est maintenant battue en brèche grâce aux études des zoologistes et éthologues : chaque renard est le destructeur de quelques milliers de rongeurs par an, particulièrement nuisibles, et de quelques lapins et volatiles le plus souvent maladroits ou malades. Dans l’équilibre du milieu, il participe donc tout naturellement à la lutte pour la vie, à la sélection des meilleurs et à l’élimination des faibles, des malades et des morts, évitant pullulation ou épidémies. Ce rôle de « policier sanitaire » a été maintes fois souligné, y compris par les plus grands chasseurs.
Bulletin de l’institut National de Recherche Agronomique (INRA) n°29, décembre 1996.

… 2015 à 2018, le renard est toujours sur la liste des soi-disant « nuisibles ».

 

  • Les dernières nouvelles
  • Chasse et/ou piégeage interdit pour les renards: ceux-ci ne prolifèrent pas
  • Apprendre à protéger son poulailler du renard
  • Pour aller plus loin
  • Deux exemples d’activités humaines
  • Exposition : « Renard je suis, renard je vis… »

 


 

Les dernières nouvelles

Janvier 2017, mise à jour: mai 2017

 

Je suis renard

 

 

CP du Collectif Renard Grand Est: Le renard roux non coupable!

Renards et maladie de Lyme

Destruction des renards pour cause d’échinococcose alvéolaire: un faux prétexte

Une BD: Fantastique renard

Le renard mérite-t-il toujours sa réputation d’animal « nuisible »?

Le collectif Renard Grand Est vient au secours du renard

Renards en Lorraine

La défense du renard s’amplifie

De nouveaux épandages de bromadiolone en Moselle

Allain Bougrain Dubourd prend la défense du renard en Moselle

Tirs de nuit des renards en Moselle

L’exposition « Renard » au collège de Bruyères durant le mois de mai et juin 2016

Du nouveau pour les renards de Meurthe et Moselle!

Exposition « Renard je suis, renard je vis… »

 

Voyez aussi les rubriques sur notre site:

Bromadiolone ou prédateurs naturels, auxiliaires de l’agriculture?

La chasse, le piégeage

 


 

Chasse et/ou piégeage interdit pour les renards: ceux-ci ne prolifèrent pas

Janvier 2015, mises à jour septembre 2016, avril 2017

 

Quelques exemples de cohabitations réussies

En Suisse : où sont les problèmes ? Le canton de Genève, d’une superficie de 247 km2 héberge une population de renards conséquente. Depuis 1974, soit plus de 40 ans, il n’y a plus de chasse ni de destruction de renards. Pour les 4 dernières années, seuls 3 animaux ont été tués en 2010 pour raisons sanitaires. Les biens «à risques» sont évidemment protégés au cas par cas et il n’y a pas de soucis.
Bruxelles et ses milliers de renards protégés : où sont les problèmes ? Le renard de ville est protégé en Région bruxelloise, ce qui en interdit la chasse et le piégeage par pièges et appâts.
De par son statut de mammifère indigène de la Région Bruxelles-Capitale, le renard est une espèce protégée. Vous ne pouvez ni le déranger, ni le déplacer, ni le capturer et encore moins le tuer. Vous pouvez toutefois agir.

web Joyeux anniversaire les Suisses : 40 ans sans chasse, et tout va bien ! – ASPAS 13-05-2014

 

Visitez ce site Internet Suisse qui donne des conseils concernant le « renard urbain », sachant que la législation peut être différente en France et le contexte des villes peut l’être aussi:

Guide: Des renards dans notre voisinage – vivre avec un animal sauvage

 

Depuis 1988, le renard n’est plus chassable à Strasbourg

pdf Bulletin de la LPO Infos Alsace N° 42 – La chasse dans les forêts péri-urbaines de Strasbourg – Octobre 2009

 

Lire aussi la belle histoire des renards de l’école Robert Schuman à Strasbourg ou comment apprendre la compassion aux enfants envers le monde animal (ce qui leur permettra de l’être entre eux) :

Quand goupil refuse de décamper-DNA du 04-08-2016

pdf Quand goupil refuse de décamper -Lycee Schumann Strabourg – DNA du 04-08-2016

 

Depuis 2015, le renard n’est plus chassable au Luxembourg:

web Chasse au renard : l’interdiction prolongée d’un an – Le quotidien indépendant luxembourgeois du 30-01-2016

Lisez aussi l’excellente brochure  de l’IBGE:

pdf Renards, corneilles, pies, perruches…Vivre en ville avec eux-Institut Bruxellois de la Gestion de l’Environnement

Vivre en ville avec eux - IBGE

 

et puis cette étude concernant le renard sur la région Bruxelles-capitale:

pdf Le renard urbain-Institut Pasteur de Bruxelles 2004, H. De Blander et B. Brochier

 

Plus qu’une ville, un département, celui de la Savoie, où le renard n’est plus sur la liste des « nuisibles » depuis 2015

Nous rappelons que le renard s’il n’est pas sur cette liste reste chassable, c’est à dire qu’il reste quand même 9 à 10 mois sur 12 aux chasseurs pour tuer un animal qui a toute sa place dans les écosystèmes.

pdf Déclassement du renard des espèces «nuisibles» en Savoie – Un exemple à suivre Bulletin de liaison LPO Info Savoie N° 3 – Octobre 2015

A suivre

 

Les choses bougent aussi chez les chasseurs et piégeurs, par exemple :

Dans son éditorial infos’chasse 67 n°50 de juin 2014, Gérard Lang, président de la Fédération de Chasse du Bas Rhin demande à ses adhérents de ne pas tirer et piéger les renardes en période d’allaitement.

 

Editorial infos’chasse 67 de Gérard Lang, président de la FdC67 au sujet des renards

 

Et puis lors de l’AG de l’Association Bas-Rhinoise des piégeurs agréés et des gardes-chasse assermentés, des directions sont indiquées.

« La situation du renard : La tendance actuelle et les levées de bouclier vont toutes dans le même sens, ne plus classer le renard nuisible, ni même gibier chassable dans certaines régions. Dans le Bas-Rhin, il n’est d’ores et déjà plus chassable qu’en battue sur certains lots de chasse ! »  Infos’chasse 67 Page 18 n°61 avril 2016

 

 

 

Un renard mort merci les gars signé les 6000 souris que le renard s'apprêtait à manger dans l'année - ©La Hulotte

Image © avec l’aimable autorisation de La Hulotte

 

 


 

Apprendre à protéger son poulailler du renard

Janvier 2015

 

Tout d’abord, protéger les volailles par une clôture de protection.

En haut de celle-ci, un retour de 40 cm incliné vers l’extérieur à 45° est très efficace contre le renard mais aussi contre les chats.

En bas, un retour du grillage dans le sol, même peu enterré, sur une largeur de 60 à 80 cm, est infranchissable… pour les chiens également.

Une clôture électrique vient éventuellement compléter ce dispositif mais n’est pas indispensable la plupart du temps.

Une autre méthode a également fait ses preuves : il suffit de mettre un vieux poste de radio branché sur une station qui diffuse de la musique dès la tombée du jour jusqu’au matin, la musique empêchera tout renard d’approcher, même s’il elle est diffusée sur une tonalité très basse, nos amis goupils sont bien trop méfiants que pour s’aventurer dans les parages !

 

 

L’Institut Bruxellois de Gestion de l’Environnement (IBGE) a réalisé un prototype de poulailler anti-renard dans une commune à forte densité de renards en Région bruxelloise.

En deux ans, aucune tentative de pénétration n’eut lieu.
Extrait: « La basse-cour expérimentale a été testée en région bruxelloise. Pas une seule poule mangée ! L’expérience est on ne peut plus sérieuse. Durant deux ans, le service Espaces Verts de l’Institut bruxellois de gestion de l’environnement (IBGE) a testé un prototype de poulailler anti-renards. Des poulets ont été installés dans cet enclos, monté dans le domaine de l’Institut horticole de l’IBGE, à la frontière entre la commune d’Auderghem et du parc de la Woluwe. C’est dans cette zone que la plus forte concentration de renards est enregistrée en région bruxelloise. L’expérience a parfaitement fonctionné : les renards sont venus voir mais n’ont pas pu entrer. Tous les poulets sont sains et saufs. »

 

Un poulailler à l'épreuve des renards - Domaine des silex

Un poulailler à l’épreuve des renards – Domaine des silex

 

Le lieu où se trouve ce poulailler:

pdf L’étang de Boisfort et le domaine de Silex près de Bruxelles

Un site Internet qui décrit le poulailler:

webComment protéger son poulailler des attaques du renard ? site Natagora.be

 

 

Renard © Jacques Vincent

Photo © Jacques Vincent

 

 


 

Pour aller plus loin :

Janvier 2015, mise à jour septembre 2016, février 2017, mars 2017

 

  La magie rousse  dans Le Troglo n°121 de février 2014:

pdf De la chance d’observer des renards-Oiseaux-Nature

pdf Plaidoyer pour le renard-Oiseaux-Nature – Vom mai 2013

pdf Plaidoyer pour le Renard Roux – LPO Moselle juillet 2016

web Fiche Renard sur le site du RAssemblement pour une France sans Chasse (RAC)

 

pdf Motion du CSRPN Grand Est relative à l’autorisation de tir de nuit du renard dans le département de la Moselle- 22-11-16

web Une motion pour réhabiliter le renard – Coordination LPO Grand Est

 

Un document de l’Éducation Nationale qui date un peu (en particulier la notion d’utilité), les programmes indiqués ont changé mais les notions d’équilibre écologique et de faune sauvage utile et en interaction avec son environnement sont d’actualité et pour longtemps:

pdf Toutes les espèces sont utiles – Le Renard – Ministère de l’Éducation Nationale de l’Enseignement Supérieur et de Recherche – Mai 2007

pdf Espèces utiles ou nuisibles, des catégories à repenser – avis du Conseil du Scientifique du Patrimoine Naturel et de la Biodiversité du 17-02-2016

 

 

Renardeaux © Fabrice Cahez

Photos © Fabrice Cahez

 

 


 

Deux exemples d’activités humaines:

Août 2015

 

le premier bienveillant envers la biodiversité et pour lequel nous pouvons saluer l’ouverture d’esprit, le second où l’on remarquera les conseils opposés à toutes idées des bénéfices apportés par la nature.

 

Les coqs veillent aux pommes…

…Les renards aussi !

De l' »utilité » des renards, bien des éleveurs et agriculteurs en sont persuadés. En voici un exemple: accepter la présence du renard en complément de celle des coqs sur le même lieu avec une protection efficace du poulailler. Une coopération intelligente et efficace entre homme et nature qui existe depuis de nombreuses années !

Les coqs veillent aux pommes - Vosges Matin Août 2015

 

pdfLes coqs veillent aux pommes-Vom Août 2015

 

Drame de l’ignorance !

Une simple clôture électrique serait amortie depuis longtemps !
Mais en conseillant de tuer, de piéger, les chasseurs/piégeurs rendent-ils service à ces pauvres agriculteurs ? L’avenir va très vite nous prouver le contraire. Un autre renard prendra la place d’un renard tué et ainsi de suite…

Le renard d'Auzainvillers Vosges Matin 26 juin 2015

 

pdfLe renard d’Auzainvillers – Vom 26 juin 2015

 

 


 

Exposition : « Renard je suis, renard je vis… »

Janvier 2015

 

Nous mettons à votre disposition une superbe exposition sur le renard. Demandez-la.

Cette exposition pédagogique a pour but de familiariser le jeune public et moins jeune avec le Renard Roux. Remarquable prédateur, le Renard est encore trop souvent accusé, dans une longue tradition d’ignorance, de nombreux « méfaits » qui font de lui la victime de véritables tentatives d’éradication alors même que son rôle dans le maintien des équilibres écologiques n’est plus à démontrer.

14 panneaux de format 80 x 120 cm avec œillets de suspension

Cet outil pédagogique est à disposition des enseignants, associations, bibliothèques,
personnes désireuses d’agir en faveur de la protection du renard.

 

Renard Exposition Conférence Vagney 2014   Exposition "Renard je suis, renard je vis…" à Thaon les Vosges du 12/10 au 14/11/2015

 

Voir aussi le site:

web Association Régionale de défense de l’Environnement par l’Image en Lorraine