Sauvez mille nichées avec Oiseaux Nature!

Ois Nat, le 23 février 2024

 

 

Ois Nat, le 1er février 2024

 

Depuis 2018 nous avons noté une chute de la population de nombreuses espèces vivantes.  On est inquiets de cette évolution rapide.

voir à ce sujet les chiffres éloquents dans divers articles sur notre rubrique: Quelques indicateurs au niveau national, européen et mondial

Principales causes : empoisonnements par les pesticides,  le chaos climatique, la destruction des milieux de vie par une mécanisation nouvelle et importante où et quand il ne faudrait pas, etc, etc

L’Homme ne peut pas vivre en bonne santé

dans un milieu de vie devenu inhospitalier, hostile aux oiseaux.

Un tel milieu n’est d’ailleurs plus agréable à vivre…

 

Sauvez mille nichées avec Oiseaux Nature 1

 

Vous souhaitez aider à préserver la vie dans les broussailles… C’est parfait: ensemble on est plus forts!

Nos adhérents ont déjà repéré des sites d’1ha où la broussaille fait entre 1m et 3 m de haut environ. Cela peut être dans de la régénération forestière, sous une ligne électrique, dans une ancienne carrière, etc.

Ils inventorient les espèces protégées qui y nichent, s’y nourrissent…

Oiseaux-Nature va expliquer qu’il est primordial laisser ces endroits tranquilles pendant la période de reproduction, faute de quoi on ne respecte pas le code de l’environnement en détruisant les nids et les milieux de vie.

Après une coupe de bois à blanc - Sauvez mille nichées

Cliquez sur l’image pour lire plus confortablement le texte

 

Et vous, que pouvez-vous faire ?

Si vous êtes connaisseur, vous pouvez encore vous associer à cette action.

Vous pouvez aussi protéger les ronciers, les buissons ou grandes herbes, la haie entre mars et août. Et apprendre à reconnaitre ceux qui s’y cachent :

 

Comme ce 1er migrateur arrivé dans le buisson de saules dès fin mars :

Le pouillot véloce :

Ça y est, ils arrivent en masse, nos petits pouillots. Il y en a près de chez vous : c’est peut-être l’oiseau le plus commun de France… et probablement le plus facile à reconnaître au chant.

Un truc quasi infaillible pour vous le faire mémoriser : utilisez sa mélodie pour la sonnerie de votre réveil, tous les matins.

Plus tard, vous apprendrez à reconnaitre les autres espèces de pouillots. En main, au moment du baguage, il faut faire attention de ne pas confondre ce poids plume de moins de 10 g avec son sosie et cousin le pouillot fitis. Heureusement, à l’oreille, aucun problème.

Et voici ce qu’en dit notre ami Paul Géroudet :

Pouillot véloce - Paul Géroudet

https://www.oiseaux.net/oiseaux/pouillot.veloce.html

https://www.xeno-canto.org/625368

https://www.xeno-canto.org/625367

pouillot véloce-photo Internet

Bonne découverte!

 

Ensuite, sachez reconnaître le rouge gorge

Le rouge-gorge chante toute la journée et partout. Il est facile à repérer. Paul Géroudet dit que « ses plus beaux chants retentissent au premier printemps, à l’apogée des disputes territoriales et des accouplements ». Il ajoute :

Rouge gorge Paul Géroudet

https://www.xeno-canto.org/599064

https://www.xeno-canto.org/625144

https://www.oiseaux.net/oiseaux/rougegorge.familier.html

Approchez-vous lentement de lui, il n’est pas craintif 

Rouge-gorge - Dessin de Catherine-Bernardin

Rouge-gorge – Dessin de Catherine-Bernardin

Rouge gorge - Photo © Patrick Maison  Photos © Patrick Maison

Photos © Patrick Maison

Bonne observation!

 

Et maintenant : le troglodyte mignon, surnommé  « le Troglo », notre emblème !

Plein d’énergie, toujours aux aguets, aussi discret qu’efficace au niveau de son chant, il vous ravira. Ce chant, facile à identifier vous permettra peut-être de voir le chanteur : gorge déployée, queue en l’air très agitée, parfois en évidence dans le fouillis végétal. L’entendre, puis le voir : un régal !

Voici ce qu’en dit Paul Géroudet :

Le troglodyte mignon - Paul Géroudet

Ecoutez-le ici : https://www.oiseaux.net/oiseaux/troglodyte.mignon.html

Le Troglo n°124 septembre 2015

Bonne écoute !

 

Pour les autres espèces : bruant jaune, pie-grièche écorcheur, accenteur mouchet, bouvreuil, fauvettes grisette, des jardins, babillarde, à tête noire, l’hypolaïs polyglotte,  les 2 rousserolles, la locustelle tachetée… qui nichent dans ces milieux semi-ouverts, utilisez le site https://www.oiseaux.net/

 

Et bien sûr apprenez sur le site avec :

Mieux que des jumelles : nos oreilles !

 

Informez-nous d’urgence en cas de gyrobroyage, dégagement de plantations, destruction de ronciers en plein printemps,

et rejoignez nos quelques 600 adhérents

 

Lire aussi dans la presse:

site web Internet L’association Oiseaux Nature lance une vaste campagne d’observation – Vosges Matin le 1er février 2024